COVID-19

COVID-19

Text Resize

(A-/A+
)

VACCINATION COVID-19

Le vaccin est un outil essentiel de lutte contre l'épidémie de Covid-19. Dans le Morbihan, la campagne de vaccination a débuté le jeudi 7 janvier pour les résidents des EHPAD et des unités de soins de longue durée. Les professionnels de santé, sapeurs-pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans ou présentant des facteurs de risques ont également accès à la vaccination depuis cette date.
A compter du 18 janvier, la campagne de vaccination s’accélère. Toutes les personnes de plus de 75 sont désormais concernées. Aussi, de nouveaux centres de vaccination ouvriront progressivement, grâce à la forte mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé hospitaliers et libéraux, des services de l’État ainsi que des collectivités territoriales. 

Téléchargez la cartographie des centres de vaccination

 

OBLIGATION DU PORT DU MASQUE

Par arrêté préfectoral du 21 janvier 2021, le port du masque dans les communes de plus de 5 000 habitants est obligatoire de 6h à 20h du 21 janvier au 19 février 2021 pour toute personne de 11 ans et plus.

D'autres communes restent concernées également par le port du masque (Annexe I de l'arrêté) notamment :
- sur les marchés,
- dans les lieux et horaires figurant à l'annexe modifiée,
- aux abords des établissements d'enseignement et de formation, restauration collective comprise, de 6h à 20h,
- aux abords des établissements d'accueil collectif de mineurs de 6h à 20h,
- aux abords des gares routières, ferroviaires et maritimes et tout lieu d'attente, de 6h à 20h.

 

ATTESTATIONS DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE ENTRE 18H et 6H

Couvre-feu: Téléchargez les attestations de déplacement dérogatoire
Il est possible de la recopier sur un papier libre.

A partir du samedi 16 janvier, les déplacements sur le territoire métropolitain seront interdits de 18h à 6h du matin sauf exception.

Comment fonctionne le couvre-feu ?
Les sorties et déplacements sont interdits de 18h à 6h du matin.
Une attestation de déplacement dérogatoire propre au couvre-feu est requise pour se déplacer entre 18h à 6h.

Le non-respect du couvre-feu entraînera :

  • Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d'emprisonnement.

 

Pour toute interrogation, vous pouvez consulter la Foire aux Questions du site du gouvernement et notamment leur onglet relatif aux élèves et étudiants

 


ÉCONOMIE ET ENTREPRISES DU MORBIHAN

 

 

 

 

 

 

FONDS COVID RÉSISTANCE

Fonds de soutien aux petites entreprises et associations

Consultez le communiqué de presse présentant le fonds de soutien mis en place par la Région, les quatre départements, les 59 intercommunalités et la Banque des Territoires

Téléchargez la fiche du dispositif du Fonds Covid
 

 

RÉOUVERTURE DES COMMERCES

Téléchargez les consignes émanant de la Préfecture

 

Fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs

Le Ministère du Travail a mis en place une équipe d’experts, dédiée à formuler des préconisations concrètes par secteur ou par métier pour répondre au double enjeu de continuité de l’activité économique et de protection des salariés.
Ces experts ont pour mission de produire des guides pratiques en lien avec les secteurs concernés, sur la meilleure façon d’appliquer les gestes barrières et les règles de distanciation.
La protection des salariés constitue la préoccupation majeure du Ministère du Travail et la nécessaire continuité de l’activité économique ne doit pas se faire au détriment de la sécurité des salariés.

Agriculture, élevage et agroalimentaire

Commerce de détail, restauration, hôtellerie

Autres services

 

Guides plan de continuité de l’activité économique et bonnes pratiques:

Sécurité des entreprises et des commerces :
La période de confinement actuelle oblige de nombreux professionnels à baisser le rideau. Malheureusement, cette situation peut profiter aux délinquants qui, hélas, ne font jamais la trêve.
La gendarmerie du Morbihan, soucieuse de la sécurité des acteurs économiques du département, leur propose l'Opération Tranquillité Professionnels.
Celle-ci s'adresse aux commerçants, chefs d'entreprise, artisans... , contraints de fermer leurs locaux.
En renseignant le formulaire ci-dessous, et en la faisant parvenir à l'adresse courriel spécifiée dans le formulaire, les gendarmes de la brigade compétente seront avisés de la fermeture temporaire des commerces ou entreprises. Des passages réguliers seront alors effectués par les gendarmes de la brigade la plus proche et aviseront de toute anomalie susceptible d'être détectée.

Formulaire Opération Tranquillité Professionnels

 


PARTICULIERS EMPLOYEURS

1/ Particuliers employeurs et aides à domicile

Le site Internet de la Fédération des Particuliers Employeurs a mis en place une Foire Aux Questions pour accompagner les usagers qui emploient directement ou par voie de mandataire des aides à domicile.
Deux numéros de téléphone mis à la disposition des usagers :
09 72 72 72 76 et 09 70 51 50 50
Le second est ouvert également aux sollicitations des partenaires si nécessaire.

Le Département a prorogé l’ensemble des droits pour six mois et continuera de verser les tickets CESU afin de garantir la continuité d’activité et le versement des salaires pour les particuliers employeurs par définition très fragilisés par cette crise.

 

2/ Parents employeurs et assistants maternels

Dans le cadre de l'épidémie du covid-19, si vous souhaitez vous informer :

  • Site à destination des parents employeurs d’assistants maternels à domicile ou en MAM:
    https://particulier-employeur.fr

    Plateforme téléphonique : 09 70 51 50 50

Consultez la Foire aux Questions de la Fédération des Particuliers Employeurs de France

https://www.ameli.fr/morbihan/assure/actualites/coronavirus-des-declarat...

 

Le RIPAME de Kervignac reste à votre écoute par courriel ripame@kervignac.com

 


CONFINEMENT ET CYBERCRIMINALITÉ

L'accroissement de l'usage numérique lié aux mesures de confinement et la recherche d'informations dans la précipitation induisent une baisse de la vigilance de la part des usagers.
Des cybercriminels tentent de tirer profit de la situation de faiblesse ou de désarroi dans laquelle se trouvent certains particuliers et professionnels face à la crise sanitaire actuelle.

Consultez le message d'appel à la vigilance du site gouvernemental : www.cybermalveillance.gouv.fr